Nouvelles

Voitures autonomes : Ford veut se lancer dès 2021

2017-08-04
Le constructeur américain annonce son intention de proposer une flotte dans 5 ans. Et ses clients pourraient être Uber et d'autres entreprises de ce type.

Il n’y a pas que Tesla et Elon Musk qui s’intéressent aux voitures autonomes. Le constructeur américain Ford avait déjà fait part de son intérêt pour ce secteur et confirme aujourd’hui ses plans en la matière. Le président du groupe Ford Mark Fields a ainsi expliqué sur la plateforme de blogging Medium se positionner directement sur le secteur des voitures entièrement autonomes. « Ford sera capable de produire à l’échelle industrielle des voitures complètement autonomes d’ici cinq ans », explique le PDG.

Pas question pour Ford de suivre la stratégie adoptée par Tesla, avec des voitures partiellement autonomes vendues au grand public. Le constructeur entend en effet sauter les étapes et travaille directement sur un prototype de voiture complètement autonome, dépourvu de volants ou de pédales. Ford entend tout d’abord proposer les services de sa flotte de véhicules autonomes pour offrir des services de transports, de marchandise ou de personne, à des sociétés telles qu’Uber qui travaillent également de leur côté à développer ce type de technologie.

Ford compte sur sa longue expérience en matière de construction de voiture pour s’imposer sur ce marché. Celui-ci semble aujourd’hui une inévitable évolution selon les propos de Mark Fields, qui explique que l’émergence et la popularisation des voitures autonomes sera un changement aussi important que l’a été la démocratisation des voitures au XXe siècle.

 
R&D dans la Silicon Valley 

Pour ce faire, Ford développe plusieurs initiatives. La société annonce ainsi vouloir renforcer son implantation au sein de la Silicon Valley en transformant son centre de R&D sur place en véritable campus, ce qui occasionnera une augmentation des effectifs de ce pôle de recherche. Le constructeur explique également avoir investi dans la société LiDAR, qui développe des systèmes de détection largement utilisés par les modèles actuels de voitures autonomes. Ford a également racheté la société SAIPS, une start-up israélienne spécialisée dans l’IA et le machine learning. La société annonce également travailler en partenariat avec le Dr Sheila Nirenberg, une chercheuse en neuroscience spécialisée dans le traitement de la cécité. Celle-ci sera chargée de superviser le développement des outils qui permettront aux voitures autonomes de Ford de « voir » leur environnement.